[bzkshopping keyword="" count="4"]

Combien de véhicules, combien d’accidents?

Selon la Bangladesh Road Transport Authority (BRTA), le nombre de motocyclettes immatriculées dans le pays dépasse 3,1 millions, soit 68% du total des véhicules. Il y a environ 800 000 motos enregistrées rien qu’à Dhaka. En dehors de cela, une grande partie des motos ne sont pas enregistrées. Selon les sociétés de commercialisation, environ 500 000 motos neuves sont vendues dans le pays chaque année.

L’Institut de recherche sur les accidents (ARI) de l’Université d’ingénierie et de technologie du Bangladesh et l’organisation pour la promotion de routes sûres Nirapad Sarak Chai (Nischa) compilent chaque année des rapports d’accidents publiés dans les médias. Selon Nishcha, il y a eu 3232 accidents de la route dans le pays en 2020, dont 1127 étaient des accidents de moto. Parmi ceux-ci, 29% concernaient des accidents de camions et 22% des accidents d’autobus. Selon l’ARI du BUET, 336 personnes sont décédées dans 288 accidents de moto en 2016. En 2020, le nombre d’accidents est passé à 1 008 et 1 097 personnes sont décédées dans ces accidents.

Une étude réalisée en 2007 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a révélé que le port d’un casque de bonne qualité réduit de 70% le risque de blessures graves lors d’un accident de moto. Et le risque de décès est réduit de 40%. Concernant la tendance à ne pas porter de casque en dehors des grandes villes, l’inspecteur général adjoint de la police (médias et relations publiques), Sohail Rana, a déclaré que des mesures étaient prises conformément à la loi pour ne pas porter de casque. Divers programmes de sensibilisation sont également en cours d’organisation.

Le partage des trajets a augmenté

À Dhaka, le covoiturage en moto a augmenté de façon exponentielle ces dernières années. De nombreuses personnes qui ne sont même pas inscrites auprès d’entreprises de covoiturage transportent également des passagers sur leurs motos.

ARI a mené une enquête auprès des conducteurs et des passagers de 450 motos de covoiturage en 2020. Elle a révélé que 50 pour cent des passagers souffrent d’insécurité concernant la conduite. Selon une autre enquête menée par la même organisation, 30% des conducteurs portent des casques de très mauvaise qualité. Dans seulement 2 pour cent des cas, les coureurs reçoivent des casques «intégraux». Selon l’observation d’ARI, la concurrence des motocyclistes en covoiturage et la tendance à prendre de l’avance sont les principales causes d’accidents.

Dimanche, Prothom Alo a envoyé des e-mails aux autorités de trois applications de covoiturage demandant le nombre d’accidents de leurs véhicules. Uber n’a pas révélé le nombre d’accidents, mais a répondu à la question. Ils ont dit qu’ils payaient 200 000 Tk en cas de décès et d’invalidité permanente dans un accident et un maximum de 100 000 Tk en cas d’hospitalisation. Uber a déclaré qu’il encourageait l’utilisation de casques de la meilleure qualité.

Pathao (application de covoiturage) n’a pas répondu à l’e-mail. Cependant, Maliha Malek, le directeur général de Shohoj dot com, a déclaré à Prothom Alo par téléphone portable qu’ils n’avaient aucun rapport indiquant que leurs vélos d’application de covoiturage auraient eu un accident.


Compte tenu de contraintes techniques, Casque Moto France ne peut pas garantir l’entière exactitude, ni l’exhaustivité des informations fournies par les marchands. En conséquence, en cas de différences entre les informations affichées sur le site web de Casque Moto France et celles affichées sur le site web du marchand, ces dernières prévaudront. Les prix affichés sont TTC ( toutes taxes comprises).

[bzkshopping keyword="" count="2"]
-